ostéopathe à lyon
Le nourrisson : Ce bébé qui pleure tant... :

Certains problèmes du bébé se développent avant la naissance : sa tête est parfois comprimée dans l'utérus en raison d'une mauvaise position.

A la naissance, la tête et le reste du corps sont soumis à des forces considérables, les os du crâne se chevauchent en glissant les uns sur les autres. Très souvent, la tête garde les marques de ces compressions, surtout si l'accouchement a été long, ou a requis l'usage de forceps ou de ventouse.

Les bébés sont souvent nerveux et hypersensibles après une naissance trop rapide ou par césarienne, qui ne permet pas au petit crâne de s'adapter. C'est pourquoi l'approche crânienne est particulièrement appropriée pour soigner les bébés.

Le nouveau né a des capacités à s'auto-réguler. La séance d'ostéopathie permet d'accompagner ce processus naturel, dans les premières semaines, voire les 3 premiers mois. Dans des circonstances particulières, si le bébé manifeste son mal-être dès les 1ers jours : difficultés pour s'alimenter, pleurs excessifs, il est possible de consulter l'ostéopathe dans les jours qui suivent la naissance.

L'ostéopathie est bénéfique dans les cas de torticolis, plagiocéphalies (déformation du crâne), coliques, régurgitations, reflux oesophagiens, canal lacrymal bouché, irritabilité, problèmes de sommeil,…

Entre 9 et 18 mois, quand l'enfant commence à marcher, l'ostéopathe s'assurera que les structures osseuses et musculaires sont bien équilibrées.



La femme enceinte      I      Le nourisson      I      L'enfant      I      L'adulte      I      Conseils