ostéopathe à lyon
Les différents moyens d'action :

Les techniques directes, articulaires s'appliquent sur le rachis et les articulations périphériques.
Elles normalisent la relation entre les facettes articulaires des vertèbres dans le respect des limites physiologiques.
C'est un geste précis et rapide qui n'est pas brutal ou douloureux même si on entend le fameux « crac ».


Les techniques indirectes, fonctionnelles s'appliquent aux tissus conjonctifs (muscles ligaments tendons fascia) et aux viscères. Cette manipulation exagère « l'anormalité » tissulaire jusqu' à atteindre une résistance maximale. A ce stade un relâchement s'effectue et les structures retrouvent l'équilibre.
Une grande finesse dans le ressenti et la palpation est nécessaire.


Les techniques crâniennes sont fondées sur la perception de ce que les ostéopathes appellent le mouvement respiratoire primaire (MRP). Ce dernier a été mis en évidence par W. G. Sutherland, il anime toutes les cellules du corps dans un mécanisme « involontaire ». Ce mouvement rythmique est ressenti au niveau du crâne, du sacrum et partout dans le corps.
La libre expression du MRP est garante de l'activité harmonieuse de l'organisme.


Les manipulations crânio-sacrées sont subtiles et très douces pour le patient.
Consulter un(e) ostéopathe non seulement soulage les maux présents mais participe à l'entretien de l' Être, surtout dans les périodes de stress et de changement .

Plus d'informations : www.osteopathie-france.net   ou   www.osteo-enfant.fr